Vélo

Winora : Le vélo à assistance électrique sans entretien arrive en France

Le marché des vélos électriques et des engins de déplacement personnel est en plein essor en France. Winora compte rejoindre la ligue des opérateurs de ce secteur. Pour son arrivée, le spécialiste du vélo électrique urbain allemand lance deux nouveaux VAE. Dans la suite de cet article, nous verrons tout cela avec plus de précision.

Winora est-il nouveau ?

Winora est une marque quasi centenaire et établie dans toute l’Europe, mais presque inconnue en France. Pour pallier à cela, ce spécialiste du vélo urbain a envisagé un angle d’attaque et une stratégie : le vélo à assistance électrique (VAE)… et la santé. Plus concrètement, comment cela se traduit-il dans les faits ?

Les deux nouveaux modèles de Winora

Pour se faire connaitre sur le sol français, Winora lance deux nouveaux modèles : il s’agit du Yucatan iR8f et du Sinus iR380. Par ailleurs, le spécialiste des vélos électriques n’a pas hésité à s’adjoindre les services du docteur Michel Cymes. Un choix stratégique vu que ce dernier constitue un parrain de renom.

Les deux vélos électriques de ville sont caractérisés par un cadre en aluminium, des roues de 28 pouces et une intégration très réussie de leur batterie dans un cadre monotube. Par ailleurs, la batterie est amovible. Autrement dit, elle est détachable pour être chargée indépendamment du vélo.

Avec un poids raisonnable de 24,5 kg, le Yucatan iR8f est équipé d’une batterie Yamaha de 500 Wh. De son côté, le Sinus iR380 opte pour une batterie Bosch PowerTube de 500 Wh, mais il est un peu plus lourd (26,8 kg).

Découvrez la gamme Winora

Particularité du Yucatan iR8f et du Sinus iR380

L’innovation avec le Yucatan iR8f et le Sinus iR380 réside au niveau du système de transmission. En effet, la transmission n’est plus opérée par une chaîne classique, mais plutôt par une courroie, au contraire du Quest de Weebike. Cela peut paraître étonnant, pourtant c’est tout à fait le contraire. Regardons les choses de plus près pour mieux comprendre.

L’utilisation d’une courroie au lieu d’une chaîne présente deux grands avantages. La courroie est silencieuse contrairement à la chaîne qui est un peu bruyante. En plus, le mode de transmission à base de courroie ne nécessite quasiment pas d’entretien. Donc les séances de graissage, les taches d’huile ou encore les traces noires sur le bas du pantalon sont de l’histoire ancienne.

Prix des deux modèles et Stratégie de Winora

Les prix et la qualité de ces deux nouveautés dans l’univers des vélos à assistance électrique vont de pair puisque le Yucatan iR8f sera vendu 2899 euros. Quant au Sinus iR380, il faudra débourser 3299 euros pour se le procurer.

Pour convaincre le public français, Winora mise sur deux atouts essentiels. Premièrement, ses VAE sont bien finis et ne nécessitent pas d’entretien. Ensuite, le patronage de Michel Cymes sera un facteur d’une influence capitale. Par ailleurs, l’entreprise n’oublie pas aussi de mettre de son côté l’argument écologique.

Winora est un spécialiste allemand des vélos électriques qui compte conquérir ce marché en France. Pour y arriver, elle mise sur deux nouveaux modèles innovants et aussi sur le patronage de Michel Cymes. L’atout essentiel de ces modèles reste tout de même l’absence d’entretien, on ne va pas se le cacher.

No Comments

    Leave a reply