Trottinette

Les trottinettes électriques désormais en libre-service à Marseille

Après les succès rencontrés à Paris, Toulouse et Lyon, la trottinette en libre-service débarque à Marseille. Les 150 premiers modèles ont été déployés dans la ville le dimanche 20 janvier 2019. Quelles seront les modalités de fonctionnement de ce service ainsi que les tarifs appliqués ? Et vaut-il mieux utiliser un tel service plutôt que d’acheter une trottinette électrique pas chère ?

Quel est le fonctionnement des trottinettes électriques en « free floating » ?

Pour pouvoir utiliser un des engins de l’opérateur Lime, il faut d’abord savoir où le trouver. Pour cela, il vous suffira de télécharger l’application « Lime partage de trottinettes » sur votre téléphone portable.

Vous pourrez ensuite visualiser sur la carte de la ville l’emplacement exact des engins disponibles ainsi que leur niveau de charge. Cependant, le flou juridique autour de ce NVEI fait couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, les règles concernant la circulation des trottinettes électriques ne sont pas aussi claires que pour le vélo électrique.

 On se demande alors où vont rouler toutes ces trottinettes électriques : la chaussée, le trottoir ou les pistes cyclables ?

Avant la prise d’un décret en été par le gouvernement concernant le sujet, les Marseillais ont décidé de rouler sur le trottoir. C’est un choix assez intelligent puisque le conducteur n’aura pas à se faufiler entre les véhicules.

Cependant, la cohabitation sur le trottoir avec les piétons ne sera pas des plus faciles. Il sera nécessaire d’avoir de bons réflexes pour limiter au maximum les risques d’accident. Mais déjà, Jean-Luc Ricca, adjoint au maire de la ville, annonce l’interdiction prochaine des aires piétonnes et des parvis des églises aux NVEI.

Acheter une trottinette électrique >

Un tarif assez élevé

L’arrivée des trottinettes électriques en libre-service à Marseille a suscité un vif intérêt auprès de la population. Mais cet enthousiasme risque d’être douché par le prix assez élevé auquel est proposé le service. En effet, il faut débourser 1 € pour débloquer le VLE et 15 centimes pour chaque minute d’utilisation.

En tout, si vous roulez pendant une demi-heure, le trajet vous coûtera 4 euros 50, plus 1 € de location. Le tarif est assez élevé surtout si vous roulez pendant plus d’une heure par jour. Il vaut donc peut être mieux consulter notre avis sur la Xiaomi Ninebot ES2 et faire un investissement

Après avoir fini d’utiliser le VLE, il est très important de bien le verrouiller avant de partir. En cas d’oubli, vous continuez à payer le prix de la location, même si entre-temps une autre personne l’utilise. Pour résoudre le problème lié au prix du service, l’adjoint au maire de la ville, Jean-Luc Ricca annonce la suppression prochaine de l’euro de déblocage.

Vers la création de nouveaux emplois

Pour limiter les risques de vandalisme, le libre-service des trottinettes électriques prendra fin à 20 h. Un service de ramassage prendra alors le relais entre 20 h et 22 h. Les appareils seront remis en place entre 5 h et 7 h.

Pour assurer cette prestation, la mairie en accord avec l’opérateur LIME prévoit le recrutement de 18 jeunes marseillais pour les premiers mois. Mais d’ici l’été 30 à 40 jeunes supplémentaires seront enrôlés.

L’arrivée des trottinettes électriques en libre-service à Marseille rencontre pour le moment un véritable succès. Ce succès est en grande partie dû au manque de pistes cyclables dans la ville rendant l’utilisation des vélos à assistance électrique assez délicate.

No Comments

    Leave a reply