Vélo

Scrambler : un vélo électrique à mi-chemin du scooter

Chaque vélo électrique diffère selon son design et ses caractéristiques techniques. Sur ce dernier point, vous serez sans doute séduit par l’originalité du Scrambler. Celui-ci a la particularité d’embarquer des composants du scooter. Cela permet d’obtenir un résultat aussi exceptionnel qu’impressionnant. Dans la suite de cet article, nous allons vous apporter plus de détails sur cette merveille.

Un design particulier d’origine canadienne

Le projet Scrambler a vu le jour en 2016. Et comme vous avez pu le remarquer très certainement en lisant notre article sur le Mad in France, nous adorons vous tenir au courant des dernières nouveautés dans le monde du cycle.

Il a été mis en place par une jeune pousse canadienne dénommée SURU. Le groupe est constitué de cinq entrepreneurs parmi lesquels figure le designer Michael Uhlarik. Au cours de sa carrière, celui-ci a été distingué de plusieurs prix. Sur ce projet, il a su laisser libre cours à son imagination, ce qui lui a permis de créer un produit du genre unique et nouveau.

Ce qui fait toute la particularité de ce produit, c’est qu’il est à mi-chemin entre le scooter électrique et le VAE. En outre, Micheal Uhlarika a travaillé dans plusieurs sociétés de renommée internationale comme Yamaha, Aprilia, Piaggio, Bombardier, et Derbi.

Après ce long parcours, il a décidé de mettre son expérience professionnelle à profiter en créant le Scrambler. Il a apporté à celui-ci quelques composants d’un scooter. C’est d’ailleurs ce qui démarque ce modèle des autres vélos électriques. En gros, les créateurs de cet engin ont fabriqué leur modèle fait maison à partir de quelques éléments de la fiche technique d’une motocyclette.

Entre autres, on peut citer : des pneus à crampons 17 pouces, un cadre en aluminium, des suspensions arrière et même un siège plissé qui fait office de selle. Nous donnerons plus de détails sur les caractéristiques techniques de l’engin dans le point suivant.

Acheter un vélo électrique >

Le Scrambler : des performances impressionnantes

Ce modèle de vélo électrique apporte un souffle nouveau au catalogue des engins électriques à deux roues. Concernant les caractéristiques techniques, le Scrambler permet d’atteindre une vitesse de pointe de 32 km/h. Il est pourvu d’une batterie de 48 Volts qui a un temps de charge de 3 h 30. Celle-ci offre une autonomie de 40 km sur piste et 70 km sur route.

Selon la fiche technique, le Scrambler pèserait au total 35 kg. D’un autre côté, la puissance du moteur varie en fonction de la zone géographique. Le but étant de respecter entre autres les normes de sécurité mises en place dans chaque pays. Au Canada, vous ne trouverez que des modèles de 500 Watts. Par contre, aux États-Unis on retrouve la version de 750 Watts.

Malheureusement, le groupe SURU ne couvre pas encore le marché européen. Si cela devait arriver, le modèle serait équipé d’un moteur de 250 Watts. Ceci est conforme à la Directive 2002/24/CE du Parlement européen et du conseil du 18 mars 2002. Au-delà de cette limite, l’engin serait classé dans la catégorie des cyclomoteurs, laquelle est légiférée par une homologation spéciale.

En plus de son design original, le Scrambler présente des performances assez impressionnantes qui ont de quoi faire pâlir les membres de notre comparatif des meilleurs vélos électriques.

Cela explique pourquoi il gagne en notoriété sur les marchés américains et canadiens. À cet effet, le prix de cet engin tourne autour de 3500 dollars canadiens, soit 2270 euros ou 2700 dollars américains. Certes, c’est une somme un peu élevée, mais c’est un excellent investissement, nous vous le garantissons.

No Comments

    Leave a reply