Vélo

Pourquoi les vélos électriques sont-ils bridés à 25km/h ?

Le phénomène des vélos à assistance électrique est en pleine expansion et n’est pas prêt de s’arrêter. Pourquoi sont-ils bridés à 25km/h ? C’est à cette question que nous allons répondre au cours de cet article. Vous allez très vite comprendre que ce bridage va vous éviter pas mal de galères dont vous serez ravis de vous passer. Sans plus attendre, voyons ensemble pourquoi les vélos électriques sont bridés à 25km/h au maximum.

Une limitation de vitesse qui a du bon !

Quand on achète un vélo électrique, également appelé vélo à assistance électrique, on regarde souvent quelle est sa vitesse maximale. Et oui, l’idée de pouvoir rouler sans effort à 40km/h peut tenter beaucoup de personnes.

Cependant, vous constaterez très souvent que la vitesse des vélos électriques est bridée à 25km/h. Mais pourquoi donc ?

La raison à cela est très simple.

En effet, au dessus de cette vitesse, votre vélo électrique rentre dans la catégorie des cyclomoteurs électriques. Et c’est là que les galères commencent.

Et pour cause, si vous rentrez dans cette catégorie, vous aurez deux contraintes très importantes qui vont venir :

  • Vous allez devoir immatriculer votre « véhicule » et aurez besoin d’une carte grise.
  • Vous devrez porter gant et casque de moto pour le conduire.

De toute évidence, vous n’avez pas envie de vous retrouver dans cette situation, et c’est pour cela que la très grande majorité des vélos électriques sont bridés à 25km/h.

Acheter un vélo électrique >

Peut-on quand même dépasser 25km/h ?

Attention, ce n’est pas parce que votre vélo électrique est bridé à 25km/h que vous ne pourrez pas dépasser cette vitesse. 

En effet, cela signifie qu’une fois cette vitesse atteinte, l’aide électrique stoppera, et c’est à la force de vos jambes que vous pourrez atteindre 30, 35, 40,…km/h. Là, personne ne vous dira rien, car votre vitesse est simplement le fruit de vos capacités physiques.

Attention, pensez toujours que lorsque vous êtes au volant de votre vélo électrique, vous n’êtes pas forcément assurés par votre assureur.

La plupart des assureurs n’ont pas dans leur contrat de base une protection pour les vélos et trottinettes électriques. Si il vous arrive un accident et que vous renversez quelqu’un, vous devrez payer de votre poche.

Pensez-donc bien à contacter votre assureur pour savoir si vous êtes bien couvert lorsque vous conduisez votre vélo-électrique.

Au niveau sécurité, on rappellera que rouler en vélo sur un trottoir est passible d’une amende de 135€. Seul moyen de ne pas la recevoir : rouler à moins de 6km/h.

Voilà, vous savez désormais pourquoi les vélos électriques sont bridés à 25km/h. Cela vous permet de ne pas avoir à les immatriculer et vous n’aurez pas besoin de porter un casque de moto et des gants pour les conduire.

No Comments

    Leave a reply