Vélo

Nua Electrica, un vélo à assistance électrique qui se recharge en pédalant

Le secteur de l’écomobilité est en constante évolution comme le prouve notre article sur les VAE. Les fabricants ne cessent d’améliorer les performances de leurs produits pour qu’ils soient plus rapides, plus résistants et surtout plus autonomes. Cette fois, c’est le vélo électrique Nua Electrica qui nous séduit par son cadre en titane. En plus, il est capable de se recharger en pédalant. Nous apporterons plus de détails à travers cet article.

Un vélo urbain avec une conception impressionnante

Ce vélo électrique est l’un des modèles phares de la marque espagnole Nua Bikes. La société est spécialisée dans la conception de cadres en titane. Il s’agit d’un matériau haut de gamme très prisé des cyclistes en raison de son extrême robustesse.

S’il est aussi demandé sur le marché, c’est surtout à cause de sa capacité d’absorption des vibrations, qui le rend plus confortable que le carbone.

C’est une particularité que vous retrouverez chez tous les produits de cette marque, notamment le Nua Electrica. Il s’agit d’un vélo électrique urbain, single speed, qui ne pèse que 13 kg, ce qui fait de lui l’un des modèles les plus légers sur le marché.

Son cadre en titane lui attribue l’élégance d’un vélo clinquant. Par ailleurs, sa batterie et son moteur sont tous deux intégrés dans le moyeu arrière.

Les caractéristiques techniques du Nua Electrica

En dehors de sa conception irréprochable, ce vélo électrique présente des caractéristiques tout à fait appréciables. Il est doté d’un kit électrique tout-en-un, Zehus Bike+, caché dans le moyeu de la roue arrière.

Celui-ci contient un moteur de 250 W, une batterie lithium-ion de capacité 30V-160 Wh, des capteurs ainsi qu’une puce Bluetooth. Gros plus : le tout ne pèse que 3 kg.

Acheter un vélo électrique >

Ce moyeu est fabriqué par la marque italienne Zehus et peut s’adapter à tous les cadres (avec un déport de 120 mm).

D’après Nua Bikes, son nouveau modèle pourrait rouler sur 30 km avec une vitesse de pointe de 25 km/h, si l’on utilise le mode turbo. Notez que la puce Bluetooth permet de communiquer avec l’application mobile, qui sert à contrôler les six modes de conduite (ou d’assistance) disponibles.

De plus, ce modèle est équipé d’un système de récupération d’énergie aussi bien au freinage qu’au pédalage. Cela signifie que la batterie se recharge lorsqu’on freine, mais aussi quand on pédale. C’est une particularité que nous aborderons dans le prochain aspect de cet article.

Un vélo électrique qui se transforme en générateur

Effectivement, le Nua Electrica présente de bonnes performances. Mais le plus intéressant, c’est le Bike+, un mode hybride qui fournit une assistance au démarrage et en montée.

Sur terrain plat, il transforme le vélo en véritable générateur. Cela permet à celui-ci de se recharger au freinage et au pédalage. Cela signifie que le deux roues n’aura nul besoin d’être branché sur le secteur pour recharger sa batterie.

Cependant, tout cela reste théorique, il faudra des tests réels pour nous en assurer. En outre, ce vélo est également doté d’un groupe Shimano Alfine et d’une transmission par courroie en carbone Gates.

Il repose sur des roues DT Swiss, qui permettent de circuler sur tous les terrains urbains. S’y ajoutent des freins hydrauliques Shimano Deore, qui garantissent un freinage puissant et rapide.

Avec ces nombreuses caractéristiques, on serait tenté de dire qu’il s’agit d’un portrait-robot de l’e-bike idéal. Mais ce VAE existe bel et bien, ce n’est pas un rêve. Il offre des performances très appréciables et le fait qu’il se recharge en pédalant augmente considérablement son autonomie.

Quant aux prix, il est accessible à 3995 , ce qui reste relativement correct pour un modèle avec un cadre en titane.

No Comments

    Leave a reply