Vélo

U-Feel : un vélo électrique qui ne possède pas de batterie !

Le domaine de la mobilité urbaine connait une évolution fulgurante depuis un certain temps. Il y a quelques mois la Start-up Rool’in a annoncé la sortie d’un vélo électrique solaire. En d’autres termes, un VAE qui carbure au soleil. Aujourd’hui, c’est une entreprise française qui débarque avec U-Feel, un vélo qui fonctionne sans batterie. Vous aurez plus de détails dans cet article.

Un vélo électrique sans batterie, pour quoi faire ?

Écologique, économique, pratique, les avantages d’un vélo électrique sont nombreux. Néanmoins ce moyen de locomotion très apprécié du public est accompagné de quelques inconvénients. La batterie qui représente l’un de ses points forts constitue aussi son point faible. Lorsqu’elle est à plat, il faut la recharger. Quand elle devient hors d’usage, il faut la remplacer par une nouvelle.

Selon la technologie de fabrication, le prix d’une batterie neuf peut être plus ou moins élevé (entre 350 et 500 €). L’ancienne est directement jetée au rebut. Cependant, on ne sait pas encore recycler ce composant et on se retrouve donc à exploiter des ressources rares et souvent polluantes.

C’est là qu’intervient U-Feel, un nouveau vélo français 100 % électrique mais sans batterie. Le principal avantage, c’est que votre engin ne risque jamais de tomber en rade. Bien sûr, il est tout aussi pratique qu’un VAE normal, et surtout écologique. Mais étant donné qu’il n’est pas équipé d’une batterie, comment fonctionne un tel moyen de locomotion ?

Découvrez le vélo électrique sans batterie U-Feel >

U-Feel : le principe de fonctionnement et les avantages

Sur un vélo électrique normal (vous pouvez retrouver des exemples dans notre comparatif des VAE à moins de 1000 euros), les pédales servent à avancer. Ici, elles permettent plutôt de générer de l’énergie électrique, qui sera ensuite stockée. Il y a tout de même une question qui se pose : s’il n’y a pas de batterie, qu’est-ce qu’il y a à la place ? Comme le présente la start-up française, le U-Feel est équipé d’un « super-condensateur ». Celui-ci est conçu à partir d’aluminium et de carbone.

Cela permet donc de s’affranchir des métaux rares comme le lithium par exemple. Bien sûr, ce n’est pas le seul avantage ! Alors que le nombre de charges d’un accumulateur classique ne se compte qu’en milliers, il peut se compter en millions chez un super-condensateur. De même, une batterie dure seulement 2 à 3 ans, alors que ce dernier peut durer entre 10 et 15 ans.

Comme vous pouvez le constater, la différence entre la durée de vie d’une batterie et celle d’un super-condensateur est monumentale. En dehors ça, il faut aussi notifier que ce type de technologie est tout à fait recyclable. Ce qui n’est pas encore le cas des batteries. La question ne se pose donc plus : ce nouveau vélo électrique, U-Feel, est très avantageux.

Avec son vélo électrique, U-Feel, la marque réalise vraiment une première dans le domaine de la mobilité urbaine. C’est un grand pas en avant vers une énergie électrique plus pratique et plus propre. Ce dernier va garantir une très longue durée d’utilisation avec une autonomie tout aussi satisfaisante. La start-up française à l’origine de cette invention annonce une sortie pour le printemps 2020. Nous vous donnons donc rendez vous à ce moment là pour la réalisation d’un avis et test.

No Comments

    Leave a reply