Distance maximale qu’il est possible de parcourir avec une trottinette électrique [EXPLICATIONS]

Pour éviter les bouchons interminables ou les transports en commun insupportables, l’une des meilleures solutions est la trottinette électrique. En plus des atouts d’un vélo électrique, elle a l’avantage d’être plus légère et plus pratique. On pourrait donc se demander quelle serait la plus grande distance couverte avec une trottinette électrique. Nous allons vous dire cela à la suite.

Qu’est-ce qu’une trottinette électrique ?

La trottinette fait aujourd’hui partie de la toute nouvelle famille des moyens de déplacement électriques. Ceux-ci sont connus pour être économiques, écologiques et pratiques sur de courtes distances.  Encore appelée patinette électrique, la trottinette électrique était autrefois un jouet destiné aux enfants au début du XXe siècle.

Partie de la fusion de la draisienne (guidon) et des patins (mode d’action), la trottinette a évolué vers une version électrique grâce à plusieurs innovations. Nous pouvons en citer quelques-unes comme la motorisation, l’utilisation de l’aluminium comme matériau de fabrication, les roues en gomme synthétique, le système de pliage…

La trottinette électrique est aujourd’hui un moyen de déplacement autonome. Elle permet de parcourir une distance non négligeable sans grands efforts et à coûts réduits. Mais quelle distance peut-on réellement parcourir avec une trottinette électrique ? C’est ce que nous allons voir à la suite.

Quelle distance peut parcourir la trottinette électrique ?

Nous tenons à rappeler que la trottinette électrique n’est pas conçue pour explorer de très longues distances en continu (plus de 100 kilomètres). Elle convient plus pour les petits déplacements tels que : aller à l’épicerie, faire quelques courses, se rendre au bureau, faire de petites balades. Quelle distance ne doit-on pas dépasser ?

L’utilisation de ce moyen de déplacement permet de couvrir en moyenne une distance allant de 20 km à 50 km. En effet, nous vous recommandons en aller simple une étendue maximale de 10 à 15 km. Ainsi, en aller et retour, le total de distance parcourue sera de 30 km, ce qui vous laisse une marge sur la distance maximale supportée par une trottinette électrique.

La notion de distance à parcourir fait intervenir un élément clé des caractéristiques d’une trottinette électrique, l’autonomie. Cette dernière est dépendante de deux autres facteurs que sont la vitesse et la capacité de la batterie intégrée à l’appareil.

À quelle autonomie peut-on s’attendre ?

En général, l’autonomie de ce moyen de transport est de 20 km à 50 km avant de nécessiter une nouvelle recharge. À l’instar du vélo électrique, la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. Cependant, certains modèles peuvent être en dessous ou au-dessus de cette valeur.

Sachez qu’au-dessus des 25 km/h, vous serez considéré comme un conducteur de véhicule motorisé et ne pourrez emprunter ni les pistes cyclables ni les trottoirs. Les batteries disponibles jusqu’à ce jour sont de capacité allant de 160 Wh à 850 Wh (Wattheures).

Cet engin deux roues consomme à 20 km/h environ 10 Wh en supportant un poids de 75 kg sur une piste plate et lisse à vitesse constante. En se basant sur ces données, on peut donc estimer la distance que l’on peut parcourir avec une trottinette électrique.

Par ailleurs dans ces mêmes conditions, la batterie de 200 Wh fournira comme autonomie une distance de 20 km tandis que celle de 850 Wh pourra tenir sur une 85 km de parcours. Cependant, chacune de ces valeurs sera influencée par le poids du conducteur et la vitesse à laquelle il roule. C’est donc à la fois un avantage et un inconvénient pour la trottinette électrique.

Trottinettes électriques permettant de couvrir de longues distances

Nous avons parlé avant de distance moyenne qu’une trottinette était capable de couvrir avec une seule charge de batterie. Pour autant il existe plusieurs exceptions avec des modèles permettant de parcourir plus de 60 voire même 100 kilomètres.

Histoire de vous le prouver, nous avons sélectionné (après de nombreux tests de notre côté), 3 trottinettes électriques capables de vous offrir une autonomie bien au dessus de la moyenne :

Dualtron Thunder | 3390,00€

Autonomie relevée : 100 kilomètres

Zero 10X (60V 21Ah) | 1790,00€

Autonomie relevée : 80-85 kilomètres

Weebot Omaha | 1190,00€

Autonomie relevée : 70 kilomètres

Structure d’une trottinette électrique

On distingue sur le marché plusieurs formats de trottinettes électriques, lesquels présentent une constitution bien précise. Cependant, ils ont en commun un certain nombre d’éléments basiques. Quelles sont donc ces parties communes ?

Les éléments de base d’une trottinette électrique

Il existe quatre principaux éléments que partagent tous ces types d’engins. Il s’agit du Deck, de la fourche, des roues et du frein arrière.

Le Deck est la partie sur laquelle on pose les pieds. Ébauché en aluminium, il présente une forme plus ou moins large et émaillée d’un grip antidérapant. C’est la colonne vertébrale de ce moyen de déplacement à deux roues.

La fourche généralement pliable se retrouve à l’avant de la trottinette et est surmontée d’un guidon. Elle est le facteur principal de l’équilibre et de la maniabilité de la trottinette électrique sur une distance à parcourir.

Les roues sur lesquelles le deck est fixé peuvent être au nombre de deux ou trois selon le modèle. Elles sont conçues en gomme tendre ou dure. Une roue large nécessite un plus grand élan, mais offre plus de stabilité sur de longues distances.

Le frein arrière comme son nom l’indique est placé sur la roue arrière. Le mécanisme de freinage se résume à la friction entre le garde-boue et la roue arrière, lequel oblige l’engin à ralentir au bout d’une courte distance, puis s’arrêter. Quelles sont maintenant les parties propres à une trottinette électrique ?

Éléments spécifiques

Au-delà des composants du point précédent, la trottinette électrique est munie d’un ou de plusieurs moteurs électriques, d’un contrôleur électronique, d’une batterie, d’un chargeur et de commandes du côté du guidon. Quelle est la fonction de chacun de ses éléments ?

Ce moyen de transport se compose d’un ou de deux moteurs électriques, lesquels s’installent généralement dans les roues. Ils apportent l’assistance nécessaire pour se déplacer sans effort. À chaque type de moteur correspondent une puissance et des caractéristiques précises. Ce dernier détermine la nature et l’importance des distances à franchir.

Le contrôleur électronique coordonne les activités concernant le moteur : la vitesse, l’accélération, le freinage, l’autonomie, etc.

La batterie assure l’alimentation énergétique des composants électriques : contrôleur et moteur. Elle est retrouvée soit près du deck, soit près de la fourche. Une grosse batterie entraine une trottinette électrique plus lourde, donc moins manœuvrable, mais moins coûteuse qu’une plus petite.

Le chargeur souvent négligé est néanmoins un élément important. Il est utile à la recharge de la batterie de l’appareil, quelle que soit la composante de celle-ci. Au niveau du guidon de cet engin se retrouvent des commandes. Elles servent essentiellement à accélérer et à freiner avec sa trottinette électrique sur une distance donnée. Quelles valeurs ajoutées peut avoir un tel appareil ?

Les éléments retrouvés sur les meilleures trottinettes électriques

Pour rendre leur produit meilleur, les fabricants intègrent à leurs modèles des options très intéressantes. Vous retrouverez donc sur certains prototypes les options suivantes : l’écran, le frein du guidon, les amortisseurs, l’application dédiée, etc.

L’écran est dit de contrôle, car il donne quelques informations sur l’état de fonctionnement de l’appareil en temps réel (comme par exemple sur la E TWOW S2 Booster Plus). Il affiche la vitesse (instantanée et moyenne), le niveau de la batterie, la position des feux et même la distance que vous allez pouvoir parcourir avec votre trottinette électrique.

La plupart des modèles disponibles sur le marché portent deux freins : l’un magnétique et l’autre mécanique. Le frein magnétique est associé au moteur tandis que le frein mécanique se place sur le guidon.

L’amortisseur a pour rôle de favoriser une glisse confortable. Une application permet de savoir si la batterie permettra à l’engin de parcourir la distance escomptée. Une mise à jour du contrôleur est également possible via cette application.

C’est grâce à cette structure particulière que la trottinette peut faire autant de kilomètres.

Conclusion

La distance que peut parcourir une trottinette électrique dépend de nombreux paramètres, parmi lesquels : la capacité de la batterie, l’autonomie de l’appareil, le poids du conducteur et la vitesse.

Pour ne pas avoir à recharger tous les jours votre trottinette électrique, choisissez-en une dont l’autonomie théorique excède pleinement la distance à parcourir par jour. On espère en tout cas que vous avez pu réussir à trouver votre réponse à la question : quelle est la distance maximale qu’il est possible de parcourir avec une trottinette électrique.

Rappel des trottinettes permettant de couvrir la plus grande distance possible :

Dualtron Thunder | 3390,00€

Autonomie relevée : 100 kilomètres

Zero 10X (60V 21Ah) | 1790,00€

Autonomie relevée : 80-85 kilomètres

Weebot Omaha | 1190,00€

Autonomie relevée : 70 kilomètres

Passionné de vélo et de cyclisme depuis tout petit, j'ai décidé de créer ce site afin de partager avec vous les différents modèles de vélos, mais aussi de trottinettes électriques que j'ai l'occasion de tester dans le cadre de ce blog. De manière générale, vous retrouverez absolument toutes les dernières actualités concernant les moyens de déplacements verts.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire