Vélo

Hauts-de-Seine : l’aide à l’achat du vélo électrique rétablie

Depuis le 1er janvier 2019, la subvention de la collectivité territoriale du GPSO est de nouveau active. Ceci est possible grâce au vote des élus du conseil de territoire qui ont voté pour sa réactivation et cela devra surtout répondre à la question : pourquoi acheter un vélo électrique. Mais, rappelons avant tout l’histoire de cette subvention.

Les dispositifs de soutien financier

Le territoire du GPSO (Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest) propose à ses citoyens différents types d’aides. Celles-ci ont pour but d’encourager les travaux d’aménagement et d’adaptation des habitations visant à économiser l’énergie.

Un dispositif de subvention des VAE a également été mis en place pour encourager l’acquisition de ces NVEI. Le but de cette aide est de réduire le taux de pollution par l’utilisation de moyens de déplacement alternatifs.

De 2012 à 2017, l’aide de la collectivité territoriale du GPSO était effective avec 1769 subventions accordées. Mais en 2017, elle a disparu en faveur du « Bonus Vélo » national accordé par l’État. Il faut noter que ce bonus n’était pas cumulable avec les aides des collectivités.

Cependant, plusieurs collectivités locales et territoriales comme Paris ont maintenu leurs subventions à leurs populations. Mais c’est seulement depuis le mercredi 19 décembre 2018 que le territoire du GPSO a décidé de réactiver la sienne. Cette décision a pris effet dès le 1er janvier 2019. On observe tout de même quelques réaménagements.

Acheter un vélo électrique >

Les nouvelles modalités d’accès à la subvention

La topographie de Meudon, commune du GPSO, est marquée par un relief assez contraignant. Mais c’est ce dernier qui a fait la réputation de la ville, car il permet d’avoir de magnifiques points de vue sur le paysage.

Ainsi si vous vivez dans les Hauts-de-Seine à Meudon, vous devez connaitre toute l’utilité d’un VAE. Avec la réactivation de l’aide à l’achat du vélo à assistance électrique, il vous sera de nouveau possible d’économiser 200 € sur l’acquisition du meilleur vélo électrique pour femme, homme etc.

Les conditions pour être éligible pour la subvention sont les suivantes :

  • Résider dans l’une des communes du GPSO
  • Acquérir le VAE neuf et réclamer la prime dans les six mois suivant votre achat. Ici, il faut noter que c’est la date figurant sur la facture qui sera prise en compte. Il est donc nécessaire de bien conserver son ticket de caisse.
  • L’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique dans les Hauts-de-Seine n’est pas cumulable avec celle de l’État. Elle ne peut dépasser 200 € et elle est unique par famille.
  • L’acquéreur du NVEI doit s’engager sur l’honneur à ne pas revendre ce dernier durant la première année de son acquisition.

Il faut également noter que les speed bikes (vélos électriques rapides), les kits d’électrification et les autres types de NVEI ne sont pas concernés par cette subvention. Seuls les VAE équipés d’un moteur d’une puissance maximale de 250 watts et bridés à 25 km/h sont éligibles pour la prime.

Avec la réactivation de l’aide du GPSO, les acquisitions de vélos électriques seront de nouveau boostées. Il faut noter que cette prime est plus souple que celle de l’État, car elle n’exclut pas les ménages imposables.

No Comments

    Leave a reply